L’engin ultime, c’est LaFerrari

LaFerrari de Ferrari en exclusivité à Genève

La marque de Maranello présente sa nouvelle supercar sur le salon de Genève. Son nom: LaFerrari.

LaFerrari de Ferrari en exclusivité à Genève

Rivale de la McLaren P1 et de la future Porsche 918 Spyder, qui sera dévoilée à Francfort, la nouvelle Ferrari se montre enfin! Baptisée officieusement F70 puis F150, elle se nomme finalement LaFerrari. Une appellation qui sonne comme la nouvelle référence du Cheval cabrée, digne héritière de la Enzo et introduite par la marque comme étant « le meilleur de la passion, de la technologie et de l’exclusivité de Ferrari ».

Une exclusivité qui se traduit concrètement par le nombre 499. Pas un exemplaire de plus ne sortira des chaînes. Tous sont réservés à des collectionneurs, déjà possesseurs de modèles de la marque. Exclusivité Ferrari également puisque Pininfarina n’a pas participé au projet.

Un design de F1…

L’équipe de design dirigée par Flavio Manzoni a travaillé avec les ingénieurs pour réaliser une voiture radicale et d’inspiration F1. La section arrière dégage une impression de sportivité sans compromis avec diffuseur et aileron dynamiques pour coller au bitume dans toutes les situations. A l’avant, le capot est bas et plongeant et fait encore plus ressortir les ailes musclées de LaFerrari. A bord, les palettes séquentielles de la boîte à double embrayage DCT 7 rapports, sont plus longues et le siège fixe est adapté au « pilote ». La position de conduite serait « identique » à celle d’une monoplace et a été imaginée en collaboration avec les pilotes de F1, Fernando Alonso et Felipe Massa.

963 chevaux hybrides!

Penchons-nous désormais sur ce qui fait qu’une Ferrari est unique: sa mécanique. Celle-ci est hybride et prend le nom de « HY-KERS », en référence au système de récupération d’énergie KERS présent en Formule 1. La motorisation V12 de 6.262 cc de cylindrée développe 800 chevaux et grimpe jusqu’au régime maximal de 9.250 tr/min! Elle est associée à un autre bloc, électrique cette fois, et fort de 163 chevaux.

En terme de puissance pure, LaFerrari et ses 963 chevaux combinés, se place juste au-dessus de sa rivale britannique laMcLaren P1 forte de « seulement » 916 chevaux. Les deux supercars sont à égalité au niveau du couple avec 900 Nm délivrés de part et d’autre.

0 à 200 km/h en moins de 7 secondes

Avec une telle technologie, les performances sont hallucinantes. L’exercice du 0 à 100 km/h est effacé en moins de 3 secondes, alors qu’il faudra moins de 7 secondes pour atteindre 200 km/h et tout juste 15 secondes pour évoluer à 300 km/h!

Le temps au tour sur le circuit de Fiorano donne d’excellentes indications sur le potentiel de l’engin. Avec un chrono en 1’20’, l’Italienne est plus rapide de 5 secondes par rapport à la Enzo et de 3 secondes comparé à la F12berlinetta. Le constructeur ne précise pas la vitesse de pointe exacte de son missile mais se contente d’une indication qui pourrait presque passer pour provocatrice: « Supérieure à 350 km/h ».

Vidéo LaFerrari

Découvrez la vidéo de la Ferrari LaFerrari sur son stand du salon de Genève. Sans oublier toutes les actualités de l’événement sur notre page spéciale Salon de Genève et sur notre chaîne TV Genève 2013.